Generic selectors
Les correspondances exactes seulement
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Search in posts
Search in pages
Home » Communiqués » L'échéance prévue des changements effectués par l'ORSW

Communiqué

L'échéance prévue des changements effectués par l'ORSW

Les premiers changements seront effectués à l'automne à l'Hôpital Victoria et au Centre de santé Misericordia

Office régional de la santé de Winnipeg
14 juin 2017

Nous appuyant sur les changements généraux déjà annoncés, l’Office régional de la santé de Winnipeg offre aujourd’hui une mise à jour détaillée sur le progrès vers la consolidation des services de soins de santé, dont l’amélioration de la qualité et les soins aux patients en temps opportun sont les priorités.

Comparativement aux autres systèmes de soins de santé au Canada, le système de soins de santé de Winnipeg se montre souvent insuffisant en rapport avec les mesures clés telles que les temps d’attente dans les salles d’urgence, la durée des séjours à l’hôpital, et l’accès aux services diagnostiques et spécialisés. Les changements annoncés en avril 2017 suivent de près les recommandations énoncées dans l’étude du consultant indépendant, le Dr David Peachey, Clinical and Preventive Services Planning for Manitoba, sur l’allocation et la prestation des services de soins de santé.

« Malgré l’augmentation du nombre de lits dans les hôpitaux et dans les foyers de soins personnels, et un plus grand financement des soins de santé en comparaison d’autres villes de taille semblable », dit Lori Lamont, vice-présidente et directrice du personnel infirmier, « nous savons que les Winnipegois voient des temps d’attente parmi les plus longs dans les salles d’urgence au Canada - jusqu’à cinq heures pour consulter un urgentologue, ce qui est le temps d’attente le plus long des 25 organismes de santé qui communiquent des données chaque année à l’Institut canadien d’information sur la santé. De plus, la durée de séjour à l’hôpital est plus longue de plus de 23 pour cent que la moyenne ailleurs au pays. »

Depuis l’annonce de la reconfiguration du système de santé il y a quelques semaines, nous élaborons un plan de mise en œuvre détaillé qui vise à aborder les défis tout en prodiguant des soins au patient sécuritaires et de qualité.

Pour soutenir cette attention sur le patient, un certain nombre de forums ouverts destinés au personnel ont eu lieu dans chaque établissement de santé afin d’informer le personnel de première ligne sur les détails du plan afin de leur permettre de poser des questions et d’offrir de la rétroaction. En tout, environ 3 000 membres du personnel ont participé à cette première phase de l’engagement du personnel, et d’autres forums dans les secteurs de soutien administratif et les bureaux de services communautaires suivront au cours des semaines à venir. Les forums destinés au personnel seront un élément continu de la mise en œuvre et auront lieu régulièrement au fur et à mesure que les changements seront effectués.

Un accent a aussi été mis sur l’engagement actif auprès des chefs de syndicat. Cela permet la transmission de renseignements et le dialogue relatif à l’impact de la consolidation sur la dotation du personnel selon les conventions collectives. Il est prévu que ces réunions aient lieu une fois par mois de façon continue.

« On convient généralement que le système actuel - marqué par des temps d’attente excessifs, des transferts médicaux fréquents entre hôpitaux et un nombre limité de médecins répartis entre établissements - doit changer s’il veut devenir plus efficace et durable, dit Mme Lamont. Bien que le plan soit fondé sur une abondante recherche ou les meilleures pratiques et a connu du succès dans d’autres provinces ou territoires, nous reconnaissons que le changement est difficile. Nous nous sommes engagés à fournir des mises à jour régulières aux patients et au personnel afin d’aider les Manitobains et Manitobaines à comprendre pourquoi ces changements sont nécessaires et comment ils contribueront à un meilleur système de santé. »

La présente mise à jour révèle l’échéance de la mise en œuvre de la première étape du plan et les changements suivants auront lieu en octobre 2017 :

  • Le service d’urgence de l’Hôpital Victoria sera reconverti en un centre de soins d’urgence;
  • Le Centre de soins d’urgence Misericordia commencera la reconversion en clinique intraveineuse communautaire;
  • De nouvelles unités d’évaluation clinique verront le jour à l’Hôpital Grace et à l’Hôpital Saint-Boniface et les services d’évaluation au Centre des sciences de la santé seront élargis. Ces unités appuieront les patients des services d’urgence qui ont besoin d’évaluations et d’observations plus pointues, libérant l’espace et permettant au personnel des services d’urgence de traiter l’accueil des patients;
  • La capacité en soins intensifs à l’Hôpital Victoria sera déplacée vers les hôpitaux Grace et Saint-Boniface;
  • Il y aura une augmentation de lits au Centre Deer Lodge pour les patients qui ont des besoins particuliers relatifs au comportement;
  • Les lits pour patients hospitalisés à l’Hôpital Victoria seront désormais consacrés aux soins transitoires et aux soins complexes continus;
  • Les lits consacrés à la médecine partout dans l’ORSW seront définis et regroupés afin de jumeler les besoins spécifiques du patient tels que la médecine en soins actifs, les soins complexes continus et les soins transitoires;
  • La réadaptation gériatrique se déplacera de l’Hôpital Saint-Boniface et du Centre de santé Riverview vers l’Hôpital Victoria et le Centre Deer Lodge afin de fournir un milieu qui pourra offrir des soins adéquats et personnalisés aux patients;
  • Les services à domicile approfondis seront lancés et il est attendu qu’ils diminuent immédiatement la dépendance des lits d’hôpital en assurant une disponibilité de ressources pour appuyer les gens de la communauté, ce qui réduira le taux d’admission aux foyers de soins personnels dans la région;
  • La capacité de soins transitoires sera élaborée à l’extérieur du milieu hospitalier afin de diminuer la dépendance des lits d’hôpital pour les patients qui pourraient obtenir de meilleurs soins dans la communauté.

Afin de se préparer aux changements et de s’assurer que la capacité sera créée dans d’autres secteurs du système de santé avant de mettre en œuvre les changements au service d’urgence de l’Hôpital Victoria ou au Centre de soins d’urgence Misericordia, les étapes suivantes seront établies au cours de l’été et au début de l’automne 2017 :

  • Le rôle des unités d’hôpital sera changé afin que les patients soient mieux regroupés selon les soins requis. Le personnel sera engagé à la préparation des changements et une formation sera offerte chaque fois que nécessaire afin d’assurer une prestation de soins plus adéquats et personnalisés;
  • Les services de laboratoire et de diagnostic seront redéployés afin d’assurer la disponibilité des bonnes ressources au bon endroit;
  • Le protocole des ambulances sera mis à jour pour veiller à ce que les auxiliaires médicaux soient très bien informés et éduqués à savoir vers quel hôpital transporter le patient, selon les soins requis;
  • Une campagne de sensibilisation du public aidera à informer les patients et leurs familles sur ce qui constitue une situation médicale urgente et où se rendre le cas échéant;
  • Un modèle pour une capacité de service d’urgence pour répondre aux changements urgents dans l’état du patient est en cours d’élaboration et sera mis en œuvre au Centre de santé Misericordia à l’automne et plus tard à l’Hôpital Concordia.

Les changements de phase II entreront en vigueur au printemps/été 2018 et le public sera tenu au courant des changements. Ceux-ci comprennent :

  • L’ouverture du nouveau service d’urgence agrandi à l’Hôpital Grace;
  • La reconversion du service d’urgence de l’Hôpital Seven Oaks en centre de soins d’urgence;
  • La création de capacité pour déplacer les services d’urgence de l’Hôpital Concordia vers d’autres établissements;
  • Les lits consacrés à la médecine aux hôpitaux Seven Oaks et Concordia seront consacrés aux soins transitoires et aux soins complexes continus; les services de l’unité des soins intensifs seront déplacés vers les trois établissements de soins actifs, c’est-à-dire le Centre des sciences de la santé, l’Hôpital Saint-Boniface et l’Hôpital Grace;
  • Les services de chirurgie pour patients hospitalisés seront déplacés de l’Hôpital Seven Oaks vers d’autres établissements;
  • Les services de santé mentale seront déplacés des hôpitaux Grace et Seven Oaks vers le Centre des sciences de la santé et l’Hôpital Saint-Boniface.

L’accent mis sur la pérennité a déjà révélé des améliorations dans l’ensemble du système. Les économies à ce jour comprennent :

  • L’utilisation des soins constants a diminué de 31 % d’un exercice financier à l’autre (500 000 $)
  • La lourde charge de travail a diminué de 25 % d’un exercice financier à l’autre (750 000 $)
  • Les primes des heures supplémentaires ont diminué de 43 % d’un exercice financier à l’autre (1,75 million de dollars)
  • Les coûts des fournitures de chirurgie ont diminué de 7,8 % (2 millions de dollars)

Une autre partie importante du plan Guérir notre système de santé est de s’assurer que les patients, leurs familles, le personnel et les établissements ont l’information nécessaire pour comprendre les changements et prendre les bonnes décisions quant aux soins. Une campagne de sensibilisation du public a été lancée dès l’annonce du plan en avril 2017 mais avait été temporairement suspendue pendant la période d’interdiction des élections partielles provinciales.

Dorénavant, la documentation d’éducation et de sensibilisation sera de nouveau accessible au public pour aider les patients à comprendre les effets que les changements auront sur eux. Il y aura aussi un élément en ligne avec une carte interactive qui indiquera où se trouvent les services, et à quelle date et de quelle manière les changements seront mis en œuvre. Les établissements recevront aussi de la documentation telle qu’une carte interactive à donner aux patients sur les changements qui auront lieu dans les hôpitaux et les centres de santé spécifiques.

Pour obtenir plus d’information, communiquez avec :

Bronwyn Penner-Holigroski
(p) 204-926-7868
(e) bpennerholigroski@wrha.mb.ca

Anne Bennett
(p) 204-926-7178
(e) abennett4@wrha.mb.ca

Skip to content