Generic selectors
Les correspondances exactes seulement
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Accueil » Votre santé » Le sein, c’est le meilleur…

Le sein, c'est le meilleur choix

Photo of a child breastfeeding

Par Laurie Bobula
Office régional de la santé de Winnipeg
Publié le lundi 3 août 2020

La Semaine mondiale de l'allaitement maternel (du 1er au 7 août de chaque année) est l'occasion idéale de réfléchir au vieil adage qui veut que l'allaitement maternel soit la meilleure façon de nourrir bébé. Ce principe s'applique encore la plupart du temps.

Si la fin du paragraphe précédent vous semble superflu, détrompez‑vous. De nombreuses raisons expliquent pourquoi le lait maternel est qualifié de parfait sur le plan nutritionnel et pourquoi l'allaitement maternel est la forme d'alimentation infantile la plus recommandée. Cependant, certaines mamans préfèrent affirmer que l'important, c'est que le nourrisson soit bien nourri, à l'instar du mouvement Fed is best. Il existe, en effet, des raisons légitimes pour lesquelles certaines mères ne peuvent pas allaiter leur bébé ou choisissent de ne pas le faire. L'allaitement peut être déconseillé si la maman produit une quantité insuffisante de lait, prend des médicaments ou souffre de troubles de santé. Il importe donc de ne pas stigmatiser ces mères et de se rappeler que la marque d'une excellente mère, c'est sa capacité de prendre des décisions responsables et parfois difficiles.

Tout en soutenant le droit de la mère de choisir, nous recommandons l'allaitement maternel pour une foule de raisons qui bénéficient autant à la mère qu'à l'enfant.

À titre d'exemple, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande de commencer à nourrir le nourrisson exclusivement de lait maternel dans l'heure suivant sa naissance et ce, jusqu'à ses six mois (et de continuer à lui donner le sein jusqu'à l'âge de deux ans et plus). Elle affirme également que l'allaitement maternel sur une longue période pourrait sauver la vie de plus de 800 000 enfants par année, surtout des bébés de moins de six mois. Enfin, elle signale que la recherche démontre que l'allaitement au sein réduit le risque que la mère développe un cancer du sein, un cancer des ovaires, une maladie cardiaque et le diabète de type 2.

Une recherche menée au Manitoba fait ressortir un autre bienfait de l'allaitement maternel, soit une réduction de moitié du risque que les enfants (avant l'âge de 18 ans) développent un diabète de type 2.

Voici une autre bonne nouvelle : une recherche dirigée par la Dre Meghan Azad à l'Université du Manitoba sur le rôle de l'alimentation infantile et le microbiome (bactéries intestinales) dans la croissance de l'enfant, son développement et sa résilience, fait ressortir que l'allaitement au sein peut favoriser le microbiome et protéger l'enfant contre l'obésité infantile, les allergies, l'asthme et bien d'autres maladies.

Toutes ces conclusions s'appuient sur de nombreux bienfaits bien connus du lait maternel :

  • Le lait maternel fournit la quasi‑totalité des éléments nutritifs dont votre bébé a besoin au cours des six premiers mois de sa vie. Il contient des glucides, des gras, des protéines, des vitamines et des minéraux, mais aussi des anticorps, des facteurs de croissance, des hormones et des bactéries intestinales qui contribuent à la bonne santé de l'enfant. (Dans notre climat hivernal, il est toutefois conseillé de donner au bébé des gouttes de vitamine D avant sa transition au lait de vache, vers l'âge d'un an).
  • Le lait maternel est gratuit, prêt à servir et toujours à la bonne température.
  • Le lait de la maman change tous les jours afin de combler les besoins nutritionnels du bébé au fur et à mesure de sa croissance.
  • Le lait maternel contient des cellules souches qui réparent les cellules dans tout le corps.
  • Le corps d'une mère détecte les bactéries et les virus présents dans le corps et l'environnement de son bébé; il fabrique donc des anticorps pour lutter contre ces agents pathogènes et les transmet à l'enfant par le lait maternel.

Celles qui se posent des questions concernant l'allaitement maternel en période de pandémie devraient savoir qu'il n'existe à ce jour aucune preuve de transmission de la COVID‑19 par le lait maternel. L'OMS recommande d'encourager les mères soupçonnées d'avoir la COVID‑19 ou ayant reçu un diagnostic positif à commencer ou à continuer à allaiter leur nourrisson, en prenant les mesures d'hygiène des mains et de la peau appropriées, et ajoute que les bienfaits de l'allaitement maternel dépassent largement les risques potentiels de transmission.

En plus d'être un super‑aliment naturel, le lait maternel vous permet de créer un solide lien avec votre bébé et il est bénéfique pour votre corps. Cela dit, l'allaitement maternel peut parfois être un défi pour la maman et le bébé.

Certains bébés apprennent à téter assez rapidement, d'autres plus difficilement. Le cas échéant, les infirmières de la maternité de l'hôpital, les infirmières de la santé publique, les sages‑femmes ou les consultantes en allaitement enseigneront aux mamans comment extraire leur lait manuellement. Le lait peut ensuite être donné au bébé à l'aide d'un biberon, d'une cuillère ou autrement.

Il importe aussi de se rappeler que la courbe d'apprentissage peut être difficile pour certaines nouvelles mamans. L'épuisement, la présence d'un trop grand nombre de visiteurs et les attentes élevées peuvent les accabler et les décourager. Le cas échéant, le soutien de la famille et des pairs est essentiel. Nous conseillons aux mamans de faire preuve de patience, de persévérer dans leurs efforts et de demander de l'aide pour soutenir leur énergie et leur motivation.

Il faut du temps pour apprendre à allaiter son bébé et il y parfois des embûches en cours de route. Tenez bon et sachez qu'en allaitant votre nourrisson, vous lui donnez un excellent départ dans la vie.

Ressources en matière d'allaitement maternel

  • Le site https://healthyparentingwinnipeg.ca/fr/ est une mine de conseils spécialement adaptés à la population manitobaine sur l'allaitement et d'autres sujets d'intérêt pour les parents.
  • La Ligue Leche Canada (LLLC) est une organisation nationale qui forme des monitrices bénévoles ayant de l'expérience en allaitement et qui offre un soutien de mère à mère dans le cadre de divers programmes. Pour en savoir plus, voir lllc.ca [ou en français https://allaitement.ca/lorganisme/]
  • Appelez la ligne de soutien en matière d'allaitement au 204 788-8667 ou la ligne sans frais 1 888-315-9257. Ce soutien est offert 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.
  • Communiquez avec votre infirmière de santé publique, votre sage‑femme, une consultante en allaitement, un fournisseur de soins de santé ou un pédiatre pour connaître les ressources disponibles dans notre collectivité.

Laurie Bobula est formatrice en soins infirmiers à l'éducation permanente et consultante en allaitement au Programme mère et enfant de l'Hôpital Saint‑Boniface. Cet article a été publié dans le Winnipeg Free Press lundi 3 août 2020.

Partagez cette page

Ce que vous devez savoir au sujet du coronavirus (COVID-19)