Generic selectors
Les correspondances exactes seulement
Search in title
Search in content
Home » Nouvelles » La participation du public…

La participation du public continue de guider les politiques de l'ORSW

Par Janice Edwards
Office régional de la santé de Winnipeg
Publié le lundi 28 juin 2021

Le mandat du secteur des soins de santé est vaste et complexe, particulièrement dans le contexte d'une pandémie. Or, même avant l'arrivée de la COVID-19, les hôpitaux et les offices régionaux de la santé dans l'ensemble de la province étaient aux prises avec des décisions difficiles quant à la prestation de services de qualité.

Pour aider à éclairer ces prises de décisions lourdes de conséquences, l'Office régional de la santé de Winnipeg (ORSW) continue de compter sur un partenaire de confiance : le public général.

Il existe une idée fausse concernant l'engagement du public dans les soins de santé que les membres du public général ne sont pas bien informés quant aux questions liées à la santé ou à la complexité des systèmes de soins de santé - et, par conséquent, ils sont mal outillés pour contribuer de façon significative à la prise de décisions, à la planification et à l'énonciation de politiques.  

Au contraire.

En réalité, la plupart des membres du public ont vécu des expériences en tant que patients, aidants, proches, amis ou membres de la communauté et peuvent fournir des observations inestimables et des réflexions cruciales relativement aux valeurs et priorités communautaires. Les citoyens sont des experts quant à leur propre vécu, ce qui en fait des partenaires importants pour aider à améliorer le système. C'est pourquoi la participation du public demeure une priorité pour l'ORSW.

Comment l'Office régional de la santé rallie-t-il les membres du public aux questions liées à la prestation des soins de santé? Une des façons est par la création de panels de citoyens appelés Groupes locaux de participation en matière de santé (GLPS).

Dans la région, il y a six GLPS composés d'un ensemble diversifié de 90 bénévoles, allant d'élèves du secondaire à des personnes âgées qui prennent une part active dans leurs communautés et qui ont la santé à cœur. Les GLPS donnent leurs avis au conseil d'administration de l'ORSW et sont chargés de se réunir pour explorer, discuter et fournir leurs perspectives communautaires uniques et leurs idées afin de résoudre des enjeux importants qui influent sur les services de soins de santé. Leur rétroaction continue d'améliorer la compréhension de ces enjeux au sein de la région et de guider la planification et la formulation de politiques qui ont permis à l'ORSW de mieux répondre aux besoins des patients et des familles.

Chaque année, de septembre à mai, chaque GLPS aborde au moins deux enjeux importants en matière de santé. En 2020, le conseil d'administration de l'ORSW et la direction se sont tournés vers les GLPS afin de connaître leurs expériences liées à la pandémie. Nous avons appris les défis auxquels de nombreux membres ont été aux prises en prenant soin d'eux-mêmes et de leurs familles, et la façon dont ils ont dû composer avec la situation. Les deux principales préoccupations dont les membres ont fait part incluaient l'impact de la pandémie sur le système de soins de santé et les entreprises locales.

Les membres des GLPS ont souligné l'importance que l'information soit partagée dans les délais les plus brefs possible et diffusée à plus grande échelle. Ces commentaires ont aidé l'ORSW à guider et améliorer ses communications liées à la pandémie qui sont transmises au public. Certes, il y a encore beaucoup de travail à accomplir et de nombreuses améliorations à apporter, mais ce que les GLPS ont réalisé dans cette situation, comme ils l'ont toujours fait, est d'aider à s'assurer que les priorités dans la région sont alignées avec celles des gens et des communautés que nous servons.

Le second des deux enjeux que les bénévoles des GLPS ont exploré en 2020 portait sur les répercussions des préjugés inconscients, définis comme étant des stéréotypes sociaux et des idées préconçues concernant certains groupes de personnes que les individus entretiennent sans même en avoir conscience quant aux expériences des patients, aux traitements et aux résultats. Les contributions de ces bénévoles ont été consignées dans un rapport qui est maintenant devenu l'un des documents fondamentaux utilisés par le Groupe de travail provincial de lutte contre le racisme.

Au cours des années antérieures (fin de 2018 et tout au long de 2019), la santé mentale et les dépendances étaient au premier plan des préoccupations des GLPS. Grâce en partie à leurs observations et recommandations, un atelier a été conçu pour accroître les connaissances et compétences du personnel quant aux besoins en matière de santé mentale des patients en établissements de soins actifs.   

Ce ne sont que quelques exemples récents du dialogue, du travail et de la collaboration entre l'ORSW et les membres de la communauté. En fait, les GLPS contribuent depuis plus de 18 ans déjà et leur rôle et leur fonction sont beaucoup plus qu'un exercice de relations publiques. Au contraire, leur rôle est fondé sur l'un des principes directeurs de l'ORSW et sur ce que l'on s'attend d'une société démocratique : ceux qui sont affectés par une décision (dans le cas présent, quiconque recevant des services de soins de santé) ont le droit de participer aux processus de prise de décisions qui influent sur leurs vies.  

Pour obtenir de plus amples informations sur les Groupes locaux de participation en matière de santé, ou explorer comment vous pouvez y participer, visitez le site Web wrha.mb.ca/engagement/lhig/ (en anglais seulement).

Janice Edwards est gestionnaire des Groupes locaux de participation en matière de santé de l'Office régional de la santé de Winnipeg.

Partagez cette page

Ce que vous devez savoir au sujet du coronavirus (COVID-19)