Generic selectors
Les correspondances exactes seulement
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Search in posts
Search in pages
Home » Nouvelles » Ode’imin, un nouveau jalon dans le cheminement vers la réconciliation

Ode’imin, un nouveau jalon dans le cheminement vers la réconciliation

Par Louise McKay
Office régional de la santé de Winnipeg
Publié le lundi 7 février 2022

Ode’imin (ooh-dé-mine), situé au 603, chemin St. Mary, à l'intersection des chemins St. Anne et St. Mary, abrite ce qu'on avait l'habitude d'appeler depuis dix ans le centre de naissance. C'est le 9 décembre qu'on lui attribuait le nom spirituel d'Ode’imin, le mot ojibwé qui désigne la fraise. D'après l'aînée qui a formulé l'enseignement qui l'accompagne, « c'est de là que vient une nouvelle vie ».

À leur venue au monde, le Créateur comble tous les nouveau-nés des promesses d'une belle vie, mais c'est à eux de prendre les bonnes décisions pour qu'elle le soit. Parmi les personnes présentes pour l'occasion, nombreuses étaient celles qui étaient venues à l'ouverture du centre de naissance. Elles y revenaient pour assister à ce nouveau départ et accueillir Ode’imin.

Ces dernières années, la Women's Health Clinic (WHC) a entamé une démarche de réconciliation en accueillant au sein de son équipe de direction une aînée autochtone traditionaliste. Par la suite, la WHC a été le siège de nombreux changements, notamment le recours à un cercle de grands-mères pour le recrutement de leur directrice générale. La cérémonie de changement de nom pour Ode’imin a constitué une nouvelle étape dans le cheminement de la WHC vers la réconciliation. Au fil du temps, vous constaterez la poursuite de cette évolution vers une perspective autochtone plus traditionnelle dans tout ce que nous faisons.

Dans un autre volet de notre cheminement, nous nous appliquerons à honorer les ancêtres autochtones dont nous empruntons et utilisons actuellement les terres. Pour ce faire, Ode’imin vous accueillera en ojibwé, en français michif, en cri, en cri michif, en dakota, en déné et en dialecte saulteux-cri. Ces salutations figureront sur une plaque instantanément visible dès l'ouverture de la porte d'entrée.

Ode’imin est un lieu sûr, confortable et axé sur la famille à l'intention des femmes qui ont une grossesse à faible risque et qui sont suivies par une sage-femme de l'ORSW. (Les sages-femmes sont des professionnelles de la santé qui procurent du soutien pendant la grossesse, le travail et l'accouchement de même que les soins prénatals durant six semaines après l'accouchement.)

Nous offrons un bel espace polyvalent avec un grand stationnement gratuit, beaucoup de lumière naturelle, de grandes chambres de naissance qui assurent sécurité et confort, des salles de réunion et un jardin. L'endroit est partout accessible en fauteuil roulant.

Ode’imin offre tous ses services dans un esprit holistique (que les aînées préfère orthographier wholistic en anglais). Vous êtes au cœur de tout ce que nous faisons, de même que des soins que nous vous prodiguons. Notre première intervention est d'apprendre à vous connaître et d'établir une relation avec vous, afin de mieux vous soutenir dans vos choix. Votre accouchement, c'est votre affaire, entièrement.

L'établissement est ouvert à toutes et offre au public une grande variété de programmes et de services, notamment des cours et des soins prénatals, un lieu pour accoucher, un groupe et des ateliers à l'intention des parents. Il n'est pas nécessaire d'accoucher à Ode’imin pour profiter des services d'une sage-femme ou participer à nos ateliers.

À Ode’imin, on trouve également une banque de lait maternel où les donneuses peuvent faire des dépôts à l'intention des nouvelles mamans. Nous administrons un programme de dépistage systématique des déficiences auditives chez les nouveau-nés. Le programme de soutien Dragonfly (Libellule) est notre plus récent et s'adresse aux personnes dont l'accouchement a fait naître l'enfant dans le monde des esprits plutôt que dans le monde des humains.

Si vous êtes en travail, vous serez admise dans l'une de nos quatre chambres de naissance. C'est dans cette pièce que vous poursuivrez votre travail et que vous donnerez naissance à votre bébé, après quoi vous vous reposerez pendant trois à six heures après l'accouchement et avant votre sortie.

Nos chambres de naissance sont spacieuses et peuvent accueillir doulas, membres de la famille, personnes de soutien et photographes. Le nombre de personnes à votre chevet n'est pas limité, du moment qu'il reste suffisamment d'espace pour la sage-femme et l'assistante du centre de naissance.

Les chambres de naissance comportent de nombreux accessoires et des installations à votre disposition pendant et après le travail, notamment celles-ci :

  • une salle de bain privée comprenant une douche;
  • une baignoire qui peut servir durant l'accouchement;
  • des ballons d'accouchement (ronds ou en forme d'arachide) pour l'ouverture pelvienne visant à faciliter l'accouchement;
  • des échelles et rebozos pour le soutien et les étirements;
  • des coussins chauffants et des compresses froides;
  • un grand lit réglable.

Vous avez accès au Wi-Fi et il vous est possible de créer une liste de lecture de vos chansons préférées pour favoriser la détente. Vous pouvez également appliquer vos rites personnels, culturels ou traditionnels de purification ou procéder à d'autres cérémonies pendant le travail et après l'accouchement.

Nous vous disons Meegwetch/Ekosi/Marsi pour avoir pris le temps de vous informer sur Ode’imin. Si vous décidez de nous rendre visite ou si vous souhaitez accéder à l'un de nos services, passez nous voir tout en respectant les protocoles de la COVID-19, ou contactez-nous au 204 594-0900.

Madame Louise McKay est une aînée du Women's Health Centre, un organisme sans but lucratif qui donne accès à une gamme de services de santé et de santé mentale, d'information sur la santé et de défense des droits.

Partagez cette page

Ce que vous devez savoir au sujet du coronavirus (COVID-19)
Skip to content