Generic selectors
Les correspondances exactes seulement
Search in title
Search in content
Home » Nouvelles » La vaccination modifie la…

La vaccination modifie la situation pour les visiteurs des hôpitaux et des foyers de soins de longue durée

Par Tracy Thiele
Office régional de la santé de Winnipeg
Publié le lundi 5 juillet 2021

Le rôle et la valeur des visites dans le processus de guérison sont depuis longtemps reconnus dans le contexte des soins de santé. Lorsque les hôpitaux, les foyers de soins de longue durée et les autres établissements de santé du monde entier ont dû modifier leurs politiques concernant les visites en raison de la COVID-19, une maladie causée par un virus mortel et hautement contagieux, les consignes quant aux visites ont été changées et la plupart des interactions en personne avec les visiteurs n'étaient plus permises.

La vaccination contre la COVID-19 a modifié le fonctionnement de nouveau, mais en bien cette fois-ci. En effet, depuis le 21 juin, les Manitobains et Manitobaines complètement vaccinés ont commencé à jouir de plus grands privilèges leur permettant d'aller visiter des proches dans les foyers de soins de longue durée, les hôpitaux et les autres établissements de santé. Ces nouveaux droits de visites sont fondés sur les nouvelles lignes directrices émises par Soins communs pour l'ensemble de la province qui visent à trouver un équilibre viable entre les mesures de prévention et les nombreux bienfaits reconnus des interactions entre les patients, les résidents et leurs réseaux de soutien.

Essentiellement, ces nouvelles directives permettent aux établissements de tenir compte du statut vaccinal contre la COVID-19 pour déterminer si une personne peut se présenter à un établissement et rendre une visite en personne dans une chambre. Selon ces nouvelles règles, ce changement s'applique seulement aux personnes entièrement vaccinées, c'est-à-dire que le visiteur et le résident/patient doivent être complètement vaccinés pour que des visites soient permises. Les visites ne sont permises que lorsque 14 jours se sont écoulés depuis la dose finale de la personne. Une preuve de vaccination est requise. Dans les situations où le patient ou le visiteur, ou les deux ne sont pas complètement vaccinés, l'accès des visiteurs continue d'être restreint. Les visiteurs ordinaires non vaccinés ou partiellement vaccinés ont encore l'option, comme auparavant, de visiter leur proche à l'extérieur si possible et d'utiliser les endroits réservés aux visites dans les foyers de soins de longue durée.  

Il est important de noter que ces changements s'appliquent uniquement aux visiteurs ordinaires, que l'on définit généralement comme des visiteurs qui font des visites sociales et qui ne s'occupent pas des soins du patient ou du résident. Aucun changement n'a été apporté quant à l'accès des proches aidants désignés aux établissements de soins de longue durée, ou des partenaires de soins essentiels dans tout type d'établissement de soins de santé. Les principes relatifs aux visites continuent de préconiser le rôle et l'importance de ces partenaires essentiels; ainsi, le statut vaccinal des partenaires de soins essentiels ou du patient/résident qu'ils visitent n'est pas pris en compte. Les dispositions existantes permettant des exceptions pour les soins de fin de vie demeurent valides dans tous les établissements de soins de santé.

Les nouvelles directives émises pour les personnes entièrement vaccinées sont conformes aux mesures actuelles de prévention et de contrôle des infections et aux recommandations de la santé publique. Les établissements maintiendront toutes les mesures de prévention et contrôle des infections afin d'assurer la protection continue des résidents, des patients, du personnel et des visiteurs. Par exemple, l'équipement approprié de protection personnelle, y compris les masques médicaux, doit encore être porté durant les visites dans les chambres. De plus, la distanciation physique entre le visiteur et le résident/patient demeure en vigueur.  L'hygiène des mains doit être effectuée régulièrement et des dispositifs d'enregistrement des visites ont été établis pour tous les visiteurs afin de faciliter le traçage des contacts.

Dans les établissements de soins actifs comme les hôpitaux, les visiteurs ordinaires (même les visiteurs vaccinés) ne sont admissibles que dans les zones vertes; ceci ne s'applique qu'aux visites à des patients hospitalisés et non aux services externes comme les services d'urgence, les services diagnostiques ou les chirurgies d'un jour.

Les établissements peuvent établir leurs heures de visites, ainsi que le nombre maximal de visiteurs par patient/résident par jour et à l'intérieur de l'ensemble de l'établissement à un moment donné. En règle générale, un maximum de deux visiteurs à la fois sera permis pour les visites dans les chambres tant qu'il y a suffisamment de place pour maintenir la distanciation physique. Un maximum de quatre visiteurs est permis pour les visites extérieures auprès de résidents des foyers de soins de longue durée. Les visiteurs aux centres de soins actifs ne peuvent faire qu'une visite par jour.

Certains établissements peuvent établir des visites ordinaires planifiées par l'entremise d'un système de réservations ou  indiquer des heures précises pour les visites, tout en accordant une certaine souplesse pour composer avec les circonstances variées de certains résidents et patients, ainsi que de leurs familles et réseaux de soutien. Les visiteurs potentiels sont invités à s'informer à l'avance auprès de l'établissement pour planifier leurs visites. On encourage également les patients et les résidents à consulter leurs équipes de soins pour connaître les consignes relatives aux visites.   

Les documents acceptables comme preuve de vaccination peuvent inclure un exemplaire du code QR ou une carte d'immunisation du Manitoba, une confirmation en ligne de dossier de vaccination par l'entremise du portail Outil de visualisation du dossier d'immunisation de Soins communs, ou une copie de votre dossier d'immunisation imprimée depuis ce portail.  

Chaque visite à un établissement de soins de santé est associée au risque inhérent d'exposition à la COVID-19 ou de transmission de cette maladie. Par conséquent, les patients hospitalisés, les résidents des foyers de soins personnels et leurs réseaux de soutien devraient privilégier autant que possible les visites virtuelles. La vaccination réduisant ce risque, les patients, les résidents et les visiteurs peuvent se réjouir des nouvelles consignes permettant des visites.

Tracy Thiele est responsable de la direction des soins actifs pour le Commandement des interventions de l'ORSW lié à la COVID-19.

Partagez cette page

Ce que vous devez savoir au sujet du coronavirus (COVID-19)