Generic selectors
Les correspondances exactes seulement
Search in title
Search in content
Home » Communiqués » Une personne non autorisée…

Une personne non autorisée s'est fait passer pour un travailleur de la santé

Office régional de la santé de Winnipeg
Le jeudi 28 avril 2021

L'Office régional de la santé de Winnipeg (ORSW) souhaite informer le public que nous avons appris qu'une personne non autorisée s'est fait passer pour un travailleur de la santé du 2 juillet au 17 juillet, travaillant plusieurs quarts de travail à l'Hôpital Saint-Boniface et exécutant des fonctions d'aide-soignant non réglementé (ASNR).

L'ORSW et l'Hôpital Saint-Boniface prennent cet incident très au sérieux et ont réalisé une enquête préliminaire sur les événements qui ont précédé l'incident. Nous pouvons confirmer ce qui suit :

  • La personne s'était inscrite au programme pour les aides-soignants non réglementés offert par l'entremise de l'équipe provinciale de recrutement et de réaffectation de Soins communs Manitoba, mais n'avait pas achevé le programme. Le programme exige l'achèvement d'une formation de sept jours et fournit des compétences et une orientation aux ASNR, qui sont ensuite affectés à divers emplacements au Manitoba. Les ASNR apportent leur soutien pour orienter les patients, faire les lits et livrer les repas. Ils peuvent également aider les aides-soignants réglementés et le personnel infirmier professionnel à prodiguer des soins directs aux patients, comme le déplacement, le positionnement et l'habillage des patients et d'autres activités semblables.
  • La personne a commencé le cours, mais ne l'a pas terminé et n'est donc admissible à aucune affectation. La personne a néanmoins appelé le bureau des ressources humaines à l'Hôpital Saint-Boniface en se présentant comme une nouvelle recrue à titre d'ASNR possédant des connaissances considérables sur le processus de formation et d'embauche.
  • Un délai avant la confirmation de sa situation d'emploi a permis à la personne de se voir confier un quart de travail dans l'établissement. Tout de suite après l'achèvement de son quart de travail, le bureau des ressources humaines de l'Hôpital Saint-Boniface a découvert l'erreur, et la personne a été informée qu'elle n'était pas autorisée à travailler. L'équipe provinciale de recrutement et de réaffectation de Soins communs Manitoba a également informé la personne qu'elle n'était pas admissible aux affectations, et ce, quel que soit l'établissement de santé.
  • Par la suite, la personne a continué de se présenter à l'Hôpital Saint-Boniface, contournant le bureau des ressources humaines. La personne semblait très bien connaître l'établissement, ses unités et ses gestionnaires. Grâce à ces connaissances, la personne est parvenue à se présenter au poste de contrôle et de sécurité à titre de membre du personnel et a pu entrer à plusieurs reprises.
  • La personne a travaillé jusqu'à huit quarts de travail, y compris au service d'urgence, exécutant des tâches comme aller chercher des fournitures et diriger ou escorter des patients à des chambres.
  • La personne n'a pas eu accès à des médicaments contrôlés et côtoyait directement des professionnels de la santé en tout temps.
  • Des membres du personnel ont repéré la personne pendant un quart de travail subséquent, et c'est à ce moment-là que la personne a été bannie de l'Hôpital Saint-Boniface et que l'affaire a été signalée à la police.
  • La police a ensuite parlé à la personne et déterminé que celle-ci n'avait pas de mauvaises intentions. Aucune autre mesure n'est prévue.

Les circonstances de cet incident inhabituel et isolé restent troublantes, puisqu'elles révèlent des lacunes dans les procédures. L'Hôpital Saint-Boniface a pris les mesures appropriées pour s'assurer que le personnel est au courant de l'incident et pour insister pour que les cartes d'identité du personnel soient toujours visibles et présentées systématiquement à l'entrée.

L'ORSW confirme que tous les centres de santé à Winnipeg sont au courant de cet incident et de nos politiques et exigences en vigueur en ce qui concerne l'identification du personnel. Nous tenons à rappeler aux employés et aux patients que vous avez le droit de demander à voir la carte d'identité officielle d'un travailleur de la santé en tout temps si cette pièce d'identité n'est pas visible, et nous vous encourageons à le faire.

De plus, l'ORSW collabore avec l'Hôpital Saint-Boniface et Soins communs Manitoba pour mener une enquête qui révélera clairement les problèmes et les lacunes dans les politiques, les procédures et la pratique. Des mesures correctrices ont été prises, et continueront d'être prises.

L'Hôpital Saint-Boniface regrette profondément que cet incident soit survenu et présente ses sincères excuses à ses patients et aux membres de son personnel. Les patients qui ont des préoccupations au sujet de cet incident peuvent communiquer avec le bureau des relations avec les patients de l'Hôpital Saint-Boniface au 204-237-2306.

L'ORSW et l'Hôpital Saint-Boniface tiennent à exprimer toute leur reconnaissance aux membres du personnel qui ont signalé leurs préoccupations, ce qui a permis de dénoncer cette personne à la direction.

Relations avec les médias ORSW mediarelations@wrha.mb.ca.