Generic selectors
Les correspondances exactes seulement
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Search in posts
Search in pages
Home » Nouvelles » Ce qu'il y a à savoir sur l'admissibilité aux foyers de soins personnels

Ce qu'il y a à savoir sur l'admissibilité aux foyers de soins personnels

Par Laurel Rose
Office régional de la santé de Winnipeg
Publié le lundi 12 septembre 2022

Pour la plupart, nous n'aimons pas penser à notre placement éventuel ou à celui d'un être cher dans un foyer de soins personnels (FSP) ou un établissement de soins de longue durée (SLD). Il n'est donc pas surprenant de constater une tendance à l'éviter jusqu'à ce qu'il ne reste plus aucune autre solution envisageable.

Ce qui peut surprendre toutefois, c'est que l'Office régional de la santé de Winnipeg (ORSW) aura lui aussi tendance à considérer le placement dans un établissement de soins de longue durée comme « un dernier recours ».

À l'instar des autres offices régionaux de la santé de la province, l'ORSW a depuis longtemps adopté la notion du « c'est mieux chez soi », selon laquelle il vaut mieux aider les gens à rester autonomes le plus longtemps possible, dans leur propre collectivité. La recherche a révélé que cela favorise le maintien d'une bonne santé et d'une bonne qualité de vie. À domicile, vous êtes dans un lieu familier où vous pouvez dormir dans votre propre lit et manger à votre table, tout en restant aussi autonome que possible.

En fait, on ne songe au placement dans un établissement de soins de longue durée que si les mesures de soutien communautaires, officielles ou non, ne suffisent plus à aider la personne, et qu'une fois tout considéré, on constate qu'il ne reste plus d'option qui lui permettrait de rester dans sa collectivité.

Les mesures officielles de soutien peuvent comprendre le programme de soins à domicile de l'ORSW, les soins privés, les logements avec services supplémentaires, les programmes de livraison de repas, les organismes communautaires, les services de transport, les réseaux de soins primaires, etc. Les mesures non officielles de soutien comprennent l'apport inestimable de la famille, des amis, des voisins et des communautés religieuses, pour n'en citer que quelques-uns.

Il peut arriver qu'aucune de ces mesures de soutien ne permette à une personne de s'en sortir chez elle, et que celle-ci ait besoin de soins infirmiers jour et nuit dans un FSP, parfois appelé « foyer de soins ».

Pour être admissibles aux SLD, les bénéficiaires doivent satisfaire aux exigences du Manitoba en matière de résidence, avoir besoin de mesures de soutien ou de soins infirmiers jour et nuit, être en état stable du point de vue médical, fonctionnel et comportemental, et consentir à leur déménagement vers l'établissement de SLD. C'est le gouvernement provincial qui assume la plupart des coûts de ce service. Les bénéficiaires paient des frais quotidiens en fonction de leur revenu évalué par l'Agence du revenu du Canada. Le gouvernement du Manitoba révise ces frais chaque année.

L'ORSW finance et supervise l'exploitation de 38 établissements de SLD, dont l'établissement de soins de santé St. Amant et 37 FSP. Winnipeg compte plus de 5 200 lits de FSP en tout.

C'est le Centre d'accès aux soins de longue durée (CASLD) de l'ORSW qui détermine l'admissibilité aux SLD et qui veille à ce que les bénéficiaires aient accès aux services de SLD qui conviennent le mieux à leurs besoins, qui accepte les demandes de SLD et qui dresse les listes d'attentes pour une place dans un FSP ou un logement avec services de soutien et SLD.

La procédure d'évaluation est relativement simple et facile à comprendre. Les navigateurs du CASLD collaborent avec leurs partenaires des soins à domicile et des hôpitaux pour la résolution des problèmes. Les coordonnateurs des cas de soins à domicile peuvent demander une consultation à un navigateur des SLD. Cette personne remplit et rédige les demandes de SLD avec les bénéficiaires et leur principal prestataire de soins. On demandera en examen médical au médecin, à l'infirmière praticienne ou à l'auxiliaire médical de la ou du bénéficiaire. Une fois la demande remplie, le navigateur des SLD la met en examen et accepte la demande.

Les bénéficiaires dont la demande a été acceptée figurent sur la liste d'attente de l'établissement de soins de longue durée de leur choix. Lorsque la décision se rapporte au transfert de bénéficiaires hospitalisés vers un établissement, on leur attribue le premier lit qui se libère et qui correspond à leurs besoins en matière de soins. Il s'agit alors d'un placement temporaire jusqu'à ce qu'un lit se libère dans l'établissement de leur choix. Nous reconnaissons que certains trouveront cette solution peu enviable, mais il importe d'assurer que des lits d'hôpitaux restent à la disposition des patients qui nécessitent des soins médicaux immédiats.

Les bénéficiaires à domicile dont la demande a fait l'objet d'une décision peuvent rester chez eux avec les mesures de soutien requises jusqu'à ce qu'un lit se libère dans le foyer de leur choix. Le navigateur reste en contact constant avec les bénéficiaires, afin de veiller à ce que leur état reste stable à domicile. Si leur état de santé évolue, il faudra peut-être les placer dès qu'un lit se libérera, n'importe où, afin qu'ils puissent recevoir les soins qu'il leur faut. Nous faisons en sorte que le plus de bénéficiaires possibles soient transférés à un FSP depuis leur domicile et leur collectivité, plutôt qu'à partir de l'hôpital.

Si vous vous demandez comment se fait l'évaluation de l'admissibilité à un FSP, n'hésitez pas à poser vos questions à votre coordinateur de cas de soins à domicile ou au Centre d'accès aux soins de longue durée de l'ORSW.

En outre, vous pouvez consulter la documentation en ligne préparée par la Long Term & Continuing Care Association of Manitoba relativement aux questions fréquemment posées sur les FSP : www.ltcam.mb.ca/pch-faq.htm.

Vous pouvez également obtenir de plus amples renseignements auprès du Centre d'accès aux soins de longue durée de l'ORSW (204 940-8670 ou wrha.mb.ca/fr/soins-de-longue-duree/).

Madame Laurel Rose est directrice des opérations des soins de longue durée à l'Office régional de la santé de Winnipeg.

Partagez cette page

Ce que vous devez savoir au sujet du coronavirus (COVID-19)
Skip to content